2 mois 3 semaines ago

Nouvelle liste de PPP pour prendre soin de nos pollinisateurs !

Image

Certains PPP peuvent présenter un risque pour la santé et/ou l’environnement, c’est pourquoi des mentions particulières renseignant ces risques sont ajoutées dans les actes d’autorisation. En effet, tous les PPP autorisés sur le marché belge ont été étudiés et approuvés par un comité d’experts scientifiques attentifs aux exigences reprises par le Règlement européen (CE) N° 1107/2009 mais aussi de l'AR du 28 février 1994. Ces produits, selon l’état actuel des connaissances, présentent un risque modéré et contrôlé pour l’homme et l’environnement.

Néanmoins, il est obligatoire de communiquer ces risques aux niveaux des emballages et des actes d’autorisation via des mentions particulières (Règlement (UE) N° 547/2011).

La mention spécifique aux risques pour les pollinisateurs est la mention SPe8. Si elle est reprise dans l’acte d’autorisation d’un produit et sur son étiquette, cela signifie qu’une attention particulière pour ces insectes devra être apportée lors de l’utilisation du produit. Il peut s’agir par exemple d’une interdiction de pulvériser lors des périodes d’activités des pollinisateurs, d’une obligation d’enlever les adventices en fleur, ou bien d’une période de latence à respecter avant de pouvoir relâcher des bourdons en serres.

Pourquoi une mention particulière pour les pollinisateurs ?

Comme leur nom l’indique, les pollinisateurs jouent un rôle essentiel dans le processus de pollinisation. La pollinisation est le phénomène par lequel le pollen d’une fleur est transporté jusqu’aux organes de reproduction femelles d’une autre fleur. Pour beaucoup de plantes, la pollinisation est une étape nécessaire à la fécondation et à la production d’un fruit et d’une graine, qui génèrera à son tour une nouvelle plante.

Ce service rendu est en fait appelé un service écosystémique, car les pollinisateurs offrent à l’Homme la possibilité de produire des fruits et graines. On estime à 153 milliards la valeur monétaire annuelle du service des pollinisateurs sur les cultures à l’échelle mondiale. Les principaux acteurs de la pollinisation sont notamment les abeilles, bourdons, syrphes, papillons et même certaines espèces de chauves-souris.

Outre les pollinisateurs, il existe un grand nombre d’insectes et d’animaux assurant des fonctions essentielles au maintien et au développement de la biodiversité. C’est pourquoi il est important de limiter les impacts négatifs sur ces populations lors des pratiques culturales, et qu’il est nécessaire de prioriser les mesures qui favorisent leur développement (bandes fleuries, espaces semi-naturels…).

Une liste de PPP contenant les mentions SPe8

Afin de faciliter l’accès et d’identifier les PPP nécessitant une attention particulière pour préserver les pollinisateurs, le Comité régional PHYTO met à disposition une liste reprenant l’ensemble des PPP ayant une mention SPe8. Cette liste reprend des produits à usages professionnels mais également des produits autorisés en usage amateur.

Bien que ces produits représentent un risque pour les pollinisateurs, il est possible de limiter ce risque en appliquant rigoureusement les consignes indiquées sur l'étiquette et reprises dans l'acte d'autorisation. De plus, certaines bonnes pratiques d'utilisation de PPP permettent de limiter les risques pour l'environnement et la dérive lors d'un traitement et ce, quelque soit le type de produit utilisé. Il est notamment conseillé :

  • d'éviter de pulvériser les cultures et zones butinées : plantes en fleurs ou couvertes de miellat suite à la présence de pucerons;
  • de pulvériser en dehors des heures de butinage et de préférence en soirée pour éviter d'exposer les pollinisateurs à des résidus frais;
  • d'éviter les mélanges de produits pour écarter les risques de synergie;
  • d'utiliser un matériel permettant de limiter la dérive au maximum ;
  • de pulvériser lorsque les conditions extérieures sont optimales (vent faible, température comprise entre 5 et 20°C, hygrométrie supérieure à 60%)

Pour chaque produit, une explication spécifique est renseignée concernant l’utilisation du PPP (voir légende de la liste). Pour rappel, tous les actes d’autorisation sont disponibles sur le site du SPF www.fytoweb.be.

La liste complète des produits autorisés sur le marché belge contenant cette mention « SPe8 » est reprise ici :

Le site web www.phytoweb.be est la source de référence des produits phytopharmaceutiques autorisés en Belgique. Le Comité régional PHYTO ne peut en aucun cas être tenu pour responsable en cas de dégâts, directs ou indirects, pouvant survenir suite à l’application des données fournies dans cette liste, à une attitude inadéquate ou à une négligence.